Cadrage de projet

Cadrer un projet web c’est comprendre les besoins et définir ensemble la direction à prendre. Cela permet de commencer la réalisation sur des bases saines et organisée.

Cadrage de projet

Flexishore agence de conseil web : cadrage d’un projet digital

Pour bien commencer un projet digital, il faut tout d’abord effectuer une analyse complète et approfondie des besoins clients. Le cadrage de projet à pour objectif de formaliser et de déterminer au mieux l’ouvrage qui doit être réalisé. Pour cela, il est important de mettre en évidence les aspects explicites et les aspects implicites afin de proposer une réponse digitale précise. Par cette définition, nous mettons l’accent sur les parties invisibles d’un projet, des aspects qui semblent simples, mais qui nécessitent du temps et des compétences spécifiques.

Favoriser les échanges et le dialogue pour comprendre les besoins clients

Quoi de mieux qu’une discussion pour faire connaissance avec nos clients et leurs projets ? En réalité, il peut aussi s’agir de plusieurs discussions en fonction de la complexité du projet et de son avancement. Mais être bien accompagné et aidé pour cadrer son intention est aussi un atout indéniable pour que celle-ci devienne une réalité.

En écoutant et en conseillant nos clients nous apportons notre expertise métier mais aussi notre expérience des projets digitaux. Pour mener à bien la création ou la refonte d’un site, il peut exister plusieurs manières de procéder.

Voici quelques exemples d’ateliers : comprendre les besoins métiers, les problèmes rencontrés, échanger sur une maquette, définir les fonctionnalités de zéro etc…
Néanmoins, à cette étape il convient de trouver la solution qui vous correspond d’un point de vue fonctionnel, technique, stratégique et budgétaire.

Cadrer le projet : rédaction d’un cahier des charges

La rédaction d’un cahier des charges permet de donner une direction à l’ensemble de l’équipe chargée du projet. Cette ligne de conduite est souvent rédigée conjointement avec le client afin de bien préciser et délimiter la méthode qui aboutira au résultat souhaité. En fonction du projet, cela peut être aussi un document de référence à intégrer par l’équipe cliente. En effet, il s’agit de déterminer les besoins fonctionnels et techniques, de les structurer et de les organiser pour mener à bien le projet web.

Durant cette étape, il faut aussi évaluer les risques et la capacité d’évolution de la proposition. Par conséquent, c’est un document d’engagement concernant le périmètre fonctionnel qui est validé. Ce cahier des charges qui va suivre le projet jusqu’à la clôture de celui-ci, il accompagne autant les équipes techniques que managériales. Pour aller plus loin, ce document peut être une base à l’élaboration d’un outil de documentation interne afin d’accompagner l’évolution du projet dans le temps, même après la clôture de celui-ci.

Planification et répartition des tâches pour fluidifier la mise en place du projet web

La réussite d’un projet digital s’observe d’autant plus quand il y a une bonne articulation entre les différents acteurs. Les rôles et les périmètres d’actions doivent être précisément définis même si la gestion de projet nécessite parfois quelques souplesses. Dans l’univers numérique il existe de nombreux domaines nécessaires à la bonne réalisation d’un projet. Le rôle d’une agence est de savoir dialoguer avec l’ensemble des corps de métier et d’orchestrer les tâches de chacun pour avancer en même temps :

• Développeurs front-end et back-end,
• UI et UX designers
• Chargés de stratégies digitales
• Managers et commerciaux
• Le client
• et bien d’autres…

C’est pourquoi il est important de bien sélectionner ses prestataires afin que l’avancée du projet soit fluide. L’équipe peut être composée de salariés internes à l’entreprise, d’agences partenaires, de conseillers indépendants etc… L’écosystème de chaque projet est unique.

Il est aussi essentiel de planifier les étapes du projet, déterminer des lots de tâches et des échéances. Néanmoins, tout cela est en théorie, on le sait, un projet sans aléas n’est pas un projet.
La gestion des aléas est aussi une compétence indispensable à tout chef de projet ayant à cœur de mener à bien une réalisation. Le chef de projet est en capacité de communiquer à toute l’équipe et aux clients les risques et dérives éventuels. De plus, même si un cahier des charges a été établi préalablement, nous avons conscience qu’un projet peut vite évoluer. C’est pourquoi le dialogue prend une part très importante dans l’objectif de proposer une réponse en adéquation avec les besoins clients.

Parlez-nous de votre projet